La course à la présidence. 

Le coup de feu est parti et la course commence ! 

Oui je parle de la course à la présidence pour, Hillary Clinton. 
Fini la vielle bonne femme aigrie, cocue qui est avide de pouvoir. Elle a pris conscience de ses erreurs de 2008. 
Maintenant nous voyons apparaître une Lady de 68 ans qui assume son âge et son physique persuadée qu’elle allait remporter l’investiture démocrate  au la mains, sa modestie l’emporte toujours. 
Mais beaucoup de patrons démocrate doutent de ses capacités à tenir la distance. <<Pour gagner, elle a juste besoin de rester elle-même, et elle fera des merveilles>>, voilà ce qu’à dit Barack Obama. Avocate brillante, ancienne sénatrice de New York et ex-secrétaire d’Etat, elle a toute les cartes en main pour gagner cette fois ci.
Elle sera peut être présidente mais elle va devoir faire face à de nombreux mur, pas seulement le fait d’être une femme. Il va lui falloir apprendre à jouer le jeu des médias et du public. 
Elle pourrait donc devenir la première femme à accéder à la Maison Blanche le 20 janvier 2017, si elle surmonte tous les obstacles jusqu’à l’élection du 4 novembre 2016. 
En 2008, elle avait été battue par le premier président afro-américain, Barack Obama. Huit ans plus tard, elle sait que cette nouvelle tentative sera aussi la dernière pour la magistrature suprême. Elle et son mari ont créés une fondation portant lors nom. 
Problème, beaucoup de PDG d’entreprises étrangères ont fait des gros donts à la fondation « Clinton ». 
Cette affaire fait les choux gras du partie adversaire et accusant Hillary de millionnaire avide de pouvoir. Avec ce gros compte en banque est telle vraiment capable de représenter une Amérique moyenne rongé par les dettes? L’un des exemples les plus flagrants de la possibilité de réussir en faisant campagne pour les moins fortunés tout en ayant de l’argent reste sans doute John Fidzgerald Kennedy qui était non seulement le plus jeune président à entrer en fonction! Mais aussi l’un des plus fortunés! 
Avec le cour du dollars, actuellement son patrimoine et l’héritage familial qui lui était réservé équivaudrait à un milliard de dollars.

Jean-Marie Le Pen, l’avenir dans le FN.

Nous avons tous au lendemain des départementales entendu encore une fois Jean-Marie Le Pen répéter que les chambres à gaz n’étaient qu’un simple « détail » de l’histoire. Bien sur! 

Qu’il se rassure, lui aussi n’est qu’un simple détail de l’histoire. C’est pour ses petites débâcles de début avril que Jean-Marie Le Pen est convoqué ce soir, lundi 4 mai, pour un conseil de discipline. 
Il pourrait être destitué de sa place qui est celle du Président d’honneur. 
Évidement il ne pourrait plus parler au nom du Front National.
Simple coût marketing pour appâter de nouveau client? Nous le verrons bien dans les quelques jours à venir mais nous pouvons déjà dire que l’UMP ne fait pas autant de transparence quand c’est pour parler argent.
Dimanche 3 mai, Marine Le Pen a fait un pas de plus vers la mise à l’écart définitive de son père: « Jean-Marie Le Pen ne doit plus pouvoir s’exprimer au nom du Front national, ses propos sont contraires à la ligne fixée », a tranché la présidente du FN sur le plateau du Grand Rendez-vous Europe 1-Le Monde-iTELE. 
Le clan Le Pen n’est pas en clin à une réconciliation pour le moment hormis pour Marion Marechal Le Pen (petite fille de Jean-Marie Le Pen) qui a pris la décision de ne pas se présenter sur la liste de la région Paca avec celle-ci. 
Le présidente du FN n’a donnée jusqu’à lors aucune sanction, tout dépend aussi de comment son père va arriver devant ses juges. 
Certains partisans du front national pense que faire sortir Jean-Marie Le Pen c’est détruire l’âme du FN d’autres pensent que cela va le rendre plus venimeux qu’auparavant. 
Réponse demain matin car dans tous les cas, la commission va suivre scrupuleusement l’avis de la Présidente du parti. 
La « dédiabolisation » est en marche.

Les maux de la France.

Crise, burnout, guerre, pollution, injustice, morts, manque de travail et j’en passe. Voilà notre quotidien quand nous allumons notre téléviseur ou lisons le journal. Nous devons nous plaindre? Penser que c’est la fin du monde? Que notre espèce va disparaître ? Non! 

Nous avons (enfin nous les êtres humains) toujours connu ça, les crises, les guerres, les maladies. 
Nous pensons être défavorisés car notre société nous a toujours habitué à avoir ce que nous voulons. 
Nous ne mourrons plus à 40 ans à cause de la peste noire. Nous n’allons plus à la guerre à 16 ans et la politique n’a pas changer en des siècles de création! 
Sous l’empire Grecque, il y avait la corruption qui était présente ( sous forme de pot de vin qui est à prendre à son sens premier, c’était tellement des pots en terre cuite qui contenait du vin). Les crises politiques étaient fortement présentes aussi! 
Rappelons nous de l’histoire du collier sous Louis XIV. La pollution n’était pas la même. 
Actuellement nous sommes dans une pollution qui est fortement nocive pour la planète que nous soyons en Europe en Asie ou en Amérique centrale. A l’époque c’était une pollution locale (trop de morts pendant une courte période entraînait des maladies et la pollution des sols). 
L’un des problèmes phares c’est aussi l’économie! Pas d’emplois, chiffres du chômage record, toujours plus de taxes et d’impôts! 
Mais devons-nous rappeler qu’au Moyen-Age, juste pour faire son pain il y avait une taxe, pour traverser un pont il y avait une taxe. 
Sous l’Empire de Napoléon il y avait des taxes de contribution à l’état qui était énormes ! 
Mais parallèlement aux différentes époques, c’est la notre et seulement la notre qui utilise les trois quart du reversement public pour le bon fonctionnement de celui-ci. Il y a aussi la controverse des médicaments trop chers et de notre sécurité sociale.
Mais soyons heureux d’avoir des médicaments à notre porte. Certains foyers ne peuvent pas s’en acheter mais la sécurité social est la pour palier à son maximum les besoins des plus nécessiteux. 
Notre système est loin d’être parfait mais nous avons en nos mains un moyen de grandir.
Sachons préservés ce que nous avons et arrêtons de nous plaindre de cette société qui est certes imparfaite mais n’oublions jamais que c’est nous qui l’a rendons imparfaite. 
Elle est juste à notre image.

Femen, la nudité qui dérange.

1er mai, fête du travail mai pour le clan Le Pen. Notre chère Marine nationale ne va quand même pas louper cette réunion familiale. 

Enfin, comme nous le savons tous en ce moment, il y a de l’eau dans le gaz entre le père et la fille. 
Dans cette guerre de succession qui fait bien rire la France toute entière, un imprévu s’est glissé dans le discourt fasciste bien rodé de Marine. 
Effectivement, un groupe de Femen est apparu comme toujours seins nus pour empêcher le dépôt de gerbes de fleurs aux pieds du monument en l’honneur de Jeanne d’Arc. 
Le service impeccable des Le Pen est intervenu. Mais c’était sans compter sur la force des féministes! 
Trois autres Femens sont apparues sur le balcon dans l’hôtel place de l’Opera. Cette fois pour interrompre le discours de Marine Le Pen durant plusieurs minutes. 
Après avoir installé des drapeaux en référence au régime nazi, elles ont scandé  « Heil Le Pen ». Quelques minutes après, le service de sécurité est apparu pour faire évacuer brutalement les 3 femmes. 
Mais qui sont ces Wonderwomen aux seins nus prônant la laïcité et le droit des femmes à tout va ? 
Tout commence en 2008 en Ukraine. Le parti est créé par Anna Hutsol. Le groupe devient internationalement connu en organisant des actions, seins nus, dans le but de défendre les droits des femmes, ce qui le conduit aussi à s’impliquer sur plusieurs autres sujets, notamment pour la démocratie et contre la corruption, la prostitution ou encore l’influence des religions dans la société. 
Nous avons sans doute vu leurs spectaculaires apparitions lors des manifestations de soutien des Pussy Riot, l’Euro 2012 ou encore récemment lors de leur violente altercation avec Civitas pendant les manifestations anti mariage pour tous. 
Avec leur nudité pour seule arme, les corps peints de slogans et des couronnes fleuries du costume traditionnel ukrainien sur la tête, les activistes des Femens doivent faire face aux arrestations et aux réactions parfois violentes de certaines personnes. 
L’utilisation de la nudité comme moyen d’action fait débat chez de nombreuses personnes. Selon l’ONG internationale « La Strada », spécialisée dans la lutte contre la prostitution, les Femen nuiraient à l’image des femmes et conforteraient les clichés sexistes. 
Pour ou contre, chacun est maître de son opinion face à leurs seins nus et leurs couronnes de fleurs.

La richesse ne donne pas la santé.

L’Inde, plus d’un milliard de personnes, nouveau marché technologique en plein essor, toutes les entreprises de communication s’implantent. 

Toujours pour les mêmes raisons, moins de taxes diverses, des salaires plus modiques pour les travailleurs surexploités. 
Le monde ne change pas, pourquoi faire ? En plus de cela, nouveau contrat pour des rafales, enfin si cela se fait.
L’Inde pays riche en pleine expansion mais cela a quel prix? Delhi, petite bourgade de 25 millions d’habitants dans laquelle se trouve New Delhi (la capitale indienne). Le niveau de pollution à cause des voitures, poussières, fumées d’usine cause une accumulation de toxines dans l’air et en l’occurrence dans le corps de ces pauvres indiens! Imagine un pousse-pousse en plein action. Triste vie… 
Une étude montre que 43% des écoliers ont une diminution pulmonaire. En France nous avons du mal à respirer, nous prenons de la ventilation, la-bas tu meurt au bord d’une route. 
Selon l’OMS ( organisation mondiale de la santé) décrit la capitale indienne comme l’une des plus polluées au monde. 

Des nouvelles lois viennent d’être mise sen place par l’état, mais le vrai problème se trouve dans les moyens de locomotion. 8 millions de voitures particulières et 1400 en plus chaque jours! 
Mais le gouvernement pense que les vrais efforts doivent venir des pays développés et non des pays émergents. Tout les habitants de Delhi subissent les conséquences de cette pollution : des maladies respiratoires aux allergies, en passant par les crises d’asthme qui réveillent la nuit. 
Pas besoin de fumer, la vie vous fumes avant. L’Inde détient le record, un peu glauque,de décès liées aux maladies respiratoires avec 1,6 million de morts par an! 
Lors des dîners de la Haute, les sujets de conversations était surtout tournés vers la pauvreté toujours croissante mais maintenant c’est plutôt le taux de particules dans l’air qui fait parler, nouveau sujet à la mode.

Fashion Revolution Day! La mode comme poids politique. 

Aujourd’hui c’était la Fashion Revolution Day! Ce n’est pas qu’un buzz, c’est pour prendre conscience de la provenance des textiles que l’on porte au quotidien, souvent assemblés dans des pays en voie de développement. Qui dit voie de développement dit salaire de misère, en moyenne 90€ par mois pour 5 à 10 jours de vacances par an. Bien souvent ils vivent dans l’usine, mangent dans l’usine… L’usine est leur vie et cela au prix de leur propre vie ! Luttons tous ensemble pour changer leur mode de vie. L’idée, lancée par la Britannique Carry Somers, créatrice de la marque équitable Pachacuti, a été relayée dans une cinquantaine de pays, <<Le Fashion Revolution Day est une journée pour célébrer la mode comme influence positive et mettre à l’honneur tous ceux qui la font. Une semaine après la catastrophe du Rana Plaza, certaines marques ne savaient même pas si elles avaient fait fabriquer leurs vêtements dans l’enceinte de cet immeuble >> déplore Carry. De nombreuses personnes ont joué le jeu et cela jusqu’aux collèges et lycées !  

            Il s’agit de la deuxième édition, à l’origine lancée pour marquer le triste anniversaire de l’effondrement du Rana Plaza, l’immeuble abritant des ateliers de confection au Bangladesh. La première campagne a connu un grand succès, donnant lieu à l’organisation d’événements organisés dans 60 pays, notamment en Italie, en Australie, au Canada et au Royaume-Uni! La mode comme poids politique. 

Le réchauffement climatique ça coûte cher! 

Ah l’argent! Plus nous en avons plus nous en voulons. Les riches ont peur de ne pas être assez riches et les pauvres ont peur de ne pas pouvoir finir le mois. Il est au centre de tout! Mais pourtant, que faisons nous face au réchauffement climatique qui va coûter ( et cela commence) 5 000 milliards de dollars?

Pour le petit calcul ça fait un tout de deux guerres mondiales plus la dépression de 1929! 
Bien sur avec les intérêts nous allons perdre quelques espèces en route, ours blanc, tigres et j’en passe. 
L’inaction de nous, concitoyens mais aussi Terriens, est un luxe. 
Pourquoi de l’argent? Demandez aux assurances .. C’est eux qui ont mis la mains sur le réchauffement climatique, c’est eux qui ont du rembourser leurs clients après les ouragans comme Katrina ou encore la canicule de 2003. 
D’après une foule d’experts et surtout, d’après une étude de Nicolas Stern, le coût du réchauffement climatique serait de 5% de PIB mondial et cela peut aller jusqu’à 20%! La mise en place de prévention lui coûterait 15 à 20 fois moins cher. 
Une petite économie non négligeable, surtout en ces temps où le moindre petit centime est grappillé. 
Notre espèce va vivre, rassurez-vous chers lecteurs! Mais notre mode de vie lui va devoir changer radicalement si nous continuons comme ça. 
Nous avons moins de 10 ans pour changer avant que l’inévitable arrive devant notre porte. 
Les pauvres deviendront plus pauvre en emportant avec eux la classe moyenne. 
Actuellement, les régions qui émettents le plus de gaz à effet de serre sont l’Amérique du nord avec à eux seul plus de 20 000 kg par an et par habitant. Ensuite l’Australie avec un jolie 17 200kg par an et toujours par habitant et ensuite vient la péninsule arabique avec plus de 12 000 kg par an et par habitant. 
Pour créer un hamburger il faut environ 5kg de gaz à effet de serre, sachant que les fast-food poussent comme des champignons le calcul est vite fait. 
Pour un ordinateur il faut plus de 275kg de gaz à effet de serre. Un foyer lambda est composé de 2 ordinateurs en moyenne. 
Le grand problème du réchauffement climatique est la consommation! Nous sommes dans une société où commencer c’est << cool >>, consommer c’est bien. Mais la surconsommation c’est mal. Pas de réduction de nos émissions sans réduction de notre consommation.